France Bihannic
Prestige en Mer

Nouvelle oeuvre

Valeur de l'oeuvre

1 300 €TTC

Mon devis leasing avec option d'achat

C’est ma Bretagne dans toute sa splendeur, mais aussi dans toutes ses souffrances par les misères qu’on lui inflige que je veux dénoncer, ici, sous la pulsion de mes pinceaux. Le dégazage sauvage est un assassinat ! En 1967, le tanker « Torrey Canyon » s’échoue dans la Manche et déverse ses 120 000 tonnes de pétrole dans la mer.
En 1976, le pétrolier libérien Olympic Bravery se brise à Ouessant où il perdra 1200 tonnes de brut.
En 1976 encore, le pétrolier est-allemand Boehlen, transportant 9 500 t de pétrole brut coule au large de l'Ile de Sein
En quinze jours, les 227.000 tonnes vomies par l'Amoco, en 1978, souillent 340 kilomètres de littoral.
Le naufrage de l'Erika pétrolier affrété par la compagnie Total a provoqué, en décembre 1999 une marée noire de 400 kilomètres de côtes et mazouté plus de 150 000 oiseaux.
Quand, nos politiques prendront acte de ces homicides volontaires ? Quand va-t-on reconnaître la mer comme "bien commun de l'humanité" ?

Toile d'or 2015 à Art en Capital - Paris

Hauteur 74
Largeur 174
Technique acrylique, drap de coton, sable, encre sur support bois

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Prestige en Mer

Prestige en Mer

C’est ma Bretagne dans toute sa splendeur, mais aussi dans toutes ses souffrances par les misères qu’on lui inflige que je veux dénoncer, ici, sous la pulsion de mes pinceaux.

30 autres oeuvres dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...